loading/hleð
(28) Blaðsíða [12] (28) Blaðsíða [12]
Me lang es. CXC1X. r0i. xn. No. 4. LE NOUVEAU GEHER. rW* - wx W'V'V^% Sur les frontieres de l’immense desert, qui forme l’interieur de l’Islande, a l’ouest d’un cöteau de 300 pieds de hauteur se trouvent des sources innombrables d’eau chaude. Les plus remarquables fontaines sont les soi-disants Gey- sers. Le plus grand, (que nous avons flgure dans le volume huitieme de notre portefeuille pour la jeunesse, Ie mugissant, lepetit et Ie nou- veau Gejser. Le dernier se distingue des autres, en ce qu’il lance l’eau, saus qu’aucun bruit Sou- terrain en annonce l’eruption. Ordinairement il commence par elever en 3 ou 4 jets de peu de duree et puis en de plus longs, l’eau hors du tuyau, oü eile baut continuellement a 20 pieds a peu pres de l’orifice. Aagsitöt que la principale masse d’eau est jetee,, la vapeur s’elance avec une force prodigieuse et uti bruit de tonnerre, et porte l’eau de 60 ä 132 pieds de haut. Ce magniSque spectacle dure plus d’une demi-heure. 11 tombe de ces vapeurs une pluie fine, qui fait un tres-bel effet. Si lors de l’eruption de la vapeur on jette des pierres dans le tuyau, la vapeur les rejette sur le champ, en general brisees en piusieurs morceaux, et les lance a une hauteur surpre- nante. Theorie du iiouveau Geyser,. Gelte etonnante apparitio>n est tres - diffi- cile a expliquer, et ne peut l’etre qu’en ad- mettant 1’effet d’une chaleur soudaine. Des vapeurs, renfermees dans un Souter- rain (c), soutiennent dans le tuyau la co- lonne d’eau suspendue, la chaleur du Souter- rain (c) augmente soudainement. Une partie de la vapeur, qui par la se trouve conside- rablement accrue, s’eleve au travers de l’eau (et a la verite sans explosion parceque la re- sistance n’est pas forte), et en empörte avec eile. Plus les £ruptions de la vapeur se mul- tiplient, moins il reste d^au, et 4 la fin eiles deviennent continues; la vapeur s’elance avec violence et en fumant, jusqua ce que la cha- leur venant a diminuer, les eruptions s’affai- blissent, s’epuisent enfin et le prodige cesse,.


Bilderbuch zum Nutzen und Vergnügen der Jugend ...

Ár
1815
Tungumál
Þýska
Blaðsíður
40


Beinir tenglar

Ef þú vilt tengja á þessa bók, vinsamlegast notaðu þessa tengla:

Tengja á þessa bók: Bilderbuch zum Nutzen und Vergnügen der Jugend ...
http://baekur.is/bok/20aa3065-3b5b-4518-b112-c7b29b9bcf8b

Tengja á þessa síðu: (28) Blaðsíða [12]
http://baekur.is/bok/20aa3065-3b5b-4518-b112-c7b29b9bcf8b/0/28

Vinsamlegast ekki tengja beint á myndir eða PDF skjöl á Bækur.is þar sem slíkar slóðir geta breyst án fyrirvara. Notið slóðirnar hér fyrir ofan til að tengja á vefinn.